CREATION D'UN JARDIN: LE PLAN GROSSIER

Le plan grossier de votre jardin est un brouillon de plan, sur lequel sont portés tous les éléments actuels et futurs de votre jardin. Ce plan grossier approximatif n'est pas à l'échelle.
En fait, après avoir tracé une représentation approximative de votre terrain sur une simple feuille de papier, vous reportez vos obsevations.

Ceci est une liste non exhaustive des questions à se poser. A vous d'y ajouter celles qui vous sont personnelles.

Où est le sud ? Avec une boussole, d'après vos voisins (c'est l'occasion de faire connaissance), ou en repérant le soleil au plus haut (vers 13/14 h selon le type d'horaire, été/hiver)...Ce n'est pas au millimètre près.
Et les points cardinaux ? Mettez vous face au sud, vous aurez l'Est (soleil levant) à votre gauche, l'Ouest (soleil couchant) à votre droite, et le Nord derrière vous.
Informations importantes pour savoir d'où viennent les pluies et les vents dominants, les zones de soleil, de mi-ombre ou d'ombre, les turbulences probables, les coins arrosés par les pluies ou les zones où la sécheresse sévit toute l'année...
Par exemple, en Haute-Normandie les pluies et les vents dominants viennent du Sud-Ouest, les vents froids du Nord et de l'Est.
Les points de vue. Un jardin se vit et s'apprécie en s'y promenant mais aussi et surtout à partir des points statiques. Il est intéressant de les connaître : La cuisine où Madame séjourne plusieurs heure par jour, la salle de séjour avec sa grande baie vitrée, la terrasse où il fait bon de vivre... Et de la rue aussi !
En fait, une bonne partie du jardin sera élaborée à partir de l'intérieur.
Les modifications du paysage. Les principaux points de vue connus, il faut définir depuis chaque point de vue ce qui doit être :
- Conservé: Le puits et le grand chêne au fond du jardin...
- Supprimé: Le frêne à quelques mètres de la terrasse qui intercepte la lumière, les 3 pommiers pratiquement morts...Attention !Quand il s'agit de supprimer, il vaut mieux attendre le plus possible et la nuit porte conseil. Ce qui sera détruit le sera irrémédiablement.
- Modifié : Agrandir le panorama sur le champ...
- Créé : Planter quelque chose pour cacher le bout de toit en tôle du bâtiment voisin, prévoir une petite haie pour cacher les poubelles...
Mais aussi ! A la liste, de ce qui doit être fait à partir des points de vue, il faut ajouter, en parcourant le jardin, tout ce qui reste à faire : mettre une cabane à outils à côté des poubelles, faire une terrasse, abattre le bout de vieux mur dangereux., faire une allée entre la maison et la cabane à outils...Bref, tout ce qui vous passe par la tête.
Ce dossier est composé d'autres articles que nous vous conseillons de consulter (il y a toujours quelque chose à apprendre Wink):

Le matériel nécessaire.
L'échelle du plan.
Les prises de mesures.
Le plan de base.
Le plan de création.
Le plan de plantation.
Quizz: l'arbre et le voisin.